Construire ou rénover une maison entre terre et mer

Pas trop loin de la mer pour se sentir en vacances. Assez proche d’une ville pour le côté pratique et sécurisant. Construire ou rénover une maison entre terre et mer revêt plus d’un avantage. Spécialement lorsqu’il s’agit d’un projet de résidence secondaire, où la famille aime se retrouver et où il faut satisfaire petits et grands, présentant des centres d’intérêts distincts. Tous les avantages de cette ingénieuse formule.

Construire ou rénover une maison entre terre et mer : la solution 100% maline

Vous étudiez la possibilité d’acquérir une résidence secondaire, en construisant une maison neuve ou en rénovant un bien existant ? Un projet d’autant plus ingénieux si vous décidez d’élire domicile entre terre et mer. Les raisons de cette stratégie sont multiples. Tout d’abord, financièrement, il s’agit d’un projet moins lourd qu’en littoral. La présence immédiate du front de mer alourdissant parfois considérablement un budget, comme c’est le cas sur la Côte d’Azur, à Cannes ou Antibes, sur la Côte bretonne, à Dinard ou Carnac, ou dans les Landes, comme à Hossegor, où la présence du célèbre golf attire des amateurs fortunés du monde entier.

Par ailleurs, vous situer légèrement dans les terres vous rapproche souvent de villes plus importantes, vous permet d’accéder rapidement à des services d’urgence et de disposer tout simplement d’un accès optimisé aux commerces, aux gares TGV, aux aéroports, … : une assurance praticité indéniable lorsqu’on avance en âge.

Construire ou rénover une maison entre terre et mer : dans chaque région, une opération gagnante

Rudesse des paysages bretons, douceur de vivre de la région… si vous êtes un amoureux de la Bretagne, vous ne pourrez rester insensible à la beauté préservée de ses terres. Qu’on se le dise, la Bretagne est ainsi la région qui propose les résidences secondaires les moins chères de France ! Une campagne de toute beauté, des landes vastes et préservées, de grands vallonnements armoricains…autant de sites qui peuvent servir de points de départ aux randonnées familiales, à d’intrépides sessions de canoë-kayak ou à de paisibles après-midis de pêche... Côté budget, les biens se vendent rapidement mais à leur juste valeur.

Au coeur de la forêt landaise, couchers de soleil, cormorans et mouettes séduisent les amateurs de douceur et de qualité de vie. Les secteurs entre Lac et mer, non loin d’Hossegor, Seignosse et Moliets, séduisent toujours. Il s’agit d’emplacements très prisés et dont les biens se vendent parfaitement. La rive est du lac présente un marché différent avec davantage de produits neufs, mais également quelques maisons construites dans les années 50, éventuellement à rénover, et qui constituent d’agréables alternatives à la maison neuve. Enfin, l’arrière-pays provençal bénéficie d’un charme inaltérable, loué par de nombreux écrivains, comme Giono. Longtemps réservé à une clientèle fortunée, l’arrière-pays s’ouvre à une plus large clientèle. Ainsi, certaines opportunités peuvent se présenter, notamment entre les Alpilles et le Lubéron, mais aussi à quelques kilomètres d’Hyères, à La Mole ou Mougins…Un seul mot d’ordre : la réactivité ! Il y a toujours plus d’acquéreurs que de produits à vendre !

Les articles qui pourraient vous intéresser

Lire la suite
Lire la suite